Menu Fermer

Marie, modèle de notre union avec Jésus

Lecture proposée pour le 13 mai

Je considère deux façons de porter le Sauveur : la première c’est de Le porter sur les épaules comme saint Christophe ; la seconde, c’est de Le porter dans ses bras comme saint Siméon et Notre Dame.

Quoique saint Christophe n’ait porté Notre Seigneur que sur ses épaules, il ne manqua pas d’être bienheureux et mérita d’être appelé le porte-Christ. Or, Le porter de cette façon, n’est pas autre chose que de vouloir endurer et souffrir de bon cœur tout ce qu’Il lui plaît que nous souffrions. Et ce, quelque durs et pesants que soient la charge et le fardeau que Dieu nous met sur les épaules. Bien que son joug soit doux, encore ne faut-il pas que nous croyions devoir être exempts de souffrir. Il faut, comme saint Christophe, porter Notre Seigneur sur nos épaules, endurant tout ce qui Lui plaît, comme Il lui plaît et autant de temps qu’Il lui plaît ; nous abandonnant totalement à la Providence éternelle, pour nous laisser conduire et gouverner selon Sa Très Sainte Volonté.

La seconde manière, c’est de le porter comme saint Siméon et Notre Dame Le portèrent. Nous faisons cela quand nous endurons les travaux et les peines avec amour ; c’est-à-dire que l’amour que nous avons à la Loi de Dieu nous rend son joug suave et plaisant, nous faisant aimer ces peines et travaux et cueillir la douceur parmi les amertumes. Cela n’est autre chose que de porter Notre Seigneur entre nos bras. Or, si nous Le portons de cette sorte, Il nous portera sans doute Lui-Même.

Oh que nous serons heureux si nous nous laissons bien porter par ce cher Seigneur, et si nous Le portons sur nos épaules comme saint Christophe, et entre nos bras comme saint Siméon, nous abandonnant tout à Lui pour nous laisser conduire comme il Lui plaira.

 St François de Sales - Sermon pour la fête de la Purification, T. X, p. 179.


Une pieuse histoire racontée par
S. Alphonse de Liguori

Le Père Grasset rapporte qu’un capitaine se trouva présent à un coup de pistolet tiré de près sur un trompette de sa compagnie.

Il vérifia lui-même l’endroit de la poitrine où le soldat disait avoir été touché. Et il vit que la balle s’était arrêtée sur le scapulaire que le soldat portait.

La balle n’avait pas atteint la peau. Le capitaine la prit et la fit voir à tout le monde.

St Liguori, T. 6, p. 444 et 445.


Citation du Padre Pio

« Que Marie fasse fleurir en ton âme des vertus toujours nouvelles et qu’Elle veille sur toi de sa maternelle protection. Reste toujours plus serrée à cette douce Mère céleste, car Elle est la mer qu’il faut traverser pour parvenir aux rivages des splendeurs de l’aurore éternelle. »

Oui, je veux soutenir les actions de la Fédération Pro Europa Christiana

La Fédération Pro Europa Christiana agit depuis plus de dix ans pour encourager les Français à la pratique de la Foi catholique et pour rappeler des vérités oubliées de notre culture chrétienne. Des publications, des articles, des vidéos en ligne, des objets de piété sont distribués gratuitement. Des nombreux courriers attestent la portée de cet apostolat, le bien réalisé pour d’innombrables âmes, et je dois reconnaître que cela n’aurait pas été réalisable sans votre participation.

Aujourd’hui, ne voulez-vous pas apporter une aide financière afin que de nombreuses personnes puissent se sentir spirituellement accompagnées, les encourager à approfondir leur culture chrétienne et les inviter à renouer avec la pratique religieuse ? Votre don est le moyen qui permettra à notre apostolat de continuer et de ramener les cœurs des Français au Sacré Cœur.

Sources – Textes de St François de Sales et St Alphonse de Liguori : « Mois de Marie de St François de Sales – Pages choisies Éu saint docteur », par l’abbé R. de Thomas de Saint-Laurent. S’agissant d’une édition ancienne, certaines formulations ont été retouchées pour faciliter sa compréhension par les jeunes générations. Texte du Padre Pio : « Bonne journée à tous », Éditions Padre Pio da Pietrelcina, p. 85, 11 mai, (FM, 167, 165).

Découvrez aussi:

4 Comments

  1. Arduino

    Bonjour,
    Il y a quelque chose qui me pose question dans le souvenez vous
    Comment peut on dire à la vierge
    Ne méprisez pas nos prières?
    Pour moi il est absolument inimaginable que la Vierge méprise nos prières, c’est presque injurieux je trouve .
    Y a t il une explication ?

  2. Lebrun

    Faite que je puisse porter ou affronter cette mélancolie avec beaucoup de courage, et d’espoir . Voir nos enfants grandir est une merveille les voir partir est un souffre douleur d’autant qu’ils vont s’éloigner pour pouvoir trouver un travail convenant c’est un crève-coeur et quand la retraite est bientôt là, c’est le néant. Je me sent perdu.

  3. Banet

    Bonjour. Je viens de lire tous ces recits. Je pense que malgre nos peches, nous portons en nous, une part de joie et quelquefois de souffrance mais la force en notre seigneur nous permet d’ assumer tout cela en priant. Merci encore pour nous apporter cette volonte de croire en nous par le seigneur.

  4. Bulteau

    Sainte Vierge Marie demandez à l’Esprit Saint de nous envoyer ses 7 dons pour nous guider clairement quant à la décision que nous devons prendre de participer ou non au mariage de notre fils. Sa personnalité a changé il ne nous respecte plus et sa fiancée non plus. Ils ont choisi une date que nous avions refusé puisque la famille de notre fille ne pouvait être présente. Ils nous demandent de participer en nous culpabilisant de notre refus…disant que cette date est l’action de la providence. Notre fils a de plus encore un an d’études, genre de garçon plein de bonté tout donné aux autres nous le sentons maintenant sous emprise par sa belle famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *