Menu Fermer

Le culte que l’Église rend à Marie

Lecture proposée pour le 31 mai

Pour témoigner la pureté d’intention de l’Église en l’honneur qu’elle rend à la Vierge, je vous représente deux hérésies contraires qui ont été contre le juste honneur de Notre Dame, l’une par l’excès, qui nommait Notre Dame déesse du ciel et lui offrait sacrifice, qui fut affirmée par les Collyridiens ; l’autre par le défaut, qui rejetait l’honneur que les catholiques font à la Vierge, hérésie des Antidicomarianites.

Les fous se tiennent toujours aux extrémités et sont opposés ensemble. L’Église qui va toujours par le chemin royal et se tient dans le milieu de la vertu, ne combattit pas moins les uns que les autres. Mais déterminant contre les uns que la Vierge n’était que créature et que partant, on ne devait lui faire aucun sacrifice, elle établit contre les autres que néanmoins cette sainte Dame, pour avoir été Mère du Fils de Dieu, devait être reconnue d’un honneur spécial, infiniment moindre que celui de son Fils, mais infiniment plus grand que celui de tous les autres Saints.

Aux uns, elle remontre que la Vierge est créature, mais si sainte, mais si parfaite, mais si parfaitement alliée, jointe et unie à son Fils, et tant aimée et chérie de Dieu, qu’on ne peut bien aimer le Fils que, pour l’amour de Lui, on n’aime extrêmement la Mère, et que, pour l’honneur du Fils, on n’honore excellemment la Mère. Mais aux autres, elle dit : le sacrifice est le suprême honneur de latrie qui ne doit être porté qu’au Créateur ; et ne voyez-vous pas que la Vierge n’est pas créatrice, mais une pure créature, quoique très excellente ?

Et pour moi, j’ai coutume de dire, que d’une certaine façon la Vierge est plus créature de Dieu et de son Fils que le reste du monde ; car Dieu a créé en elle beaucoup plus de perfections qu’en tout le reste des créatures, et elle est en outre plus rachetée que tout le reste des hommes, parce qu’elle a été rachetée non seulement du péché, mais du pouvoir et de l’inclination même du péché et que racheter la liberté d’une personne qui devrait être esclave, avant qu’elle le soit, est une grâce plus grande que de la racheter quand elle est captive.

 St François de Sales - Sermon pour la fête de l’Assomption, T. VII, p. 457.


Une pieuse histoire racontée par
S. Alphonse de Liguori

Dans la ville de Sens, vers le huitième siècle, vivait sainte Opportune, fille de seigneurs, issus du sang royal. Cette pieuse vierge avait une grande dévotion à Marie et s’était faite religieuse dans un couvent peu éloigné de la ville. Or, étant à l’article de la mort, un matin, vers le lever de l’aurore, elle vit paraître devant elle sainte Cécile et sainte Lucie : « Mes sœurs, dit-elle alors, soyez les bienvenues. Que m’envoie dire ma Reine ? » Les deux saintes répondirent : « Elle vous attend en Paradis. » Après cela, le démon lui apparut, et la sainte le chassa avec vivacité en disant : « Vilaine bête, qu’as-tu à faire avec moi, qui suis une servante de Jésus-Christ ? »

L’heure de sa mort arrivée, comme elle l’avait prédit, elle reçut le viatique, et se tournant vers la porte, elle se mit à dire : « Voici la Mère de Dieu qui vient me prendre. Mes sœurs, je vous recommande à elle. Adieu, nous ne nous verrons plus. » A ces mots, elle étendit les bras comme pour embrasser sa protectrice, et elle expira doucement. »

S. Liguori, T. 6, p. 475.


Citation du Padre Pio

« Je voudrais voler pour inviter toutes les créatures à aimer Jésus, à aimer Marie : voilà bien faiblement décrit ce qu’il m’arrive quand je suis avec Jésus et avec Marie. »

Oui, je veux soutenir les actions de la Fédération Pro Europa Christiana

La Fédération Pro Europa Christiana agit depuis plus de dix ans pour encourager les Français à la pratique de la Foi catholique et pour rappeler des vérités oubliées de notre culture chrétienne. Des publications, des articles, des vidéos en ligne, des objets de piété sont distribués gratuitement. Des nombreux courriers attestent la portée de cet apostolat, le bien réalisé pour d’innombrables âmes, et je dois reconnaître que cela n’aurait pas été réalisable sans votre participation.

Aujourd’hui, ne voulez-vous pas apporter une aide financière afin que de nombreuses personnes puissent se sentir spirituellement accompagnées, les encourager à approfondir leur culture chrétienne et les inviter à renouer avec la pratique religieuse ? Votre don est le moyen qui permettra à notre apostolat de continuer et de ramener les cœurs des Français au Sacré Cœur.

Sources – Textes de S. François de Sales et S. Alphonse de Liguori : « Mois de Marie de S. François de Sales – Pages choisies du saint docteur », par l’abbé R. de Thomas de Saint-Laurent. S’agissant d’une édition ancienne, certaines formulations ont été retouchées pour faciliter sa compréhension par les jeunes générations. Texte du Padre Pio : « Bonne journée à tous », Editions Padre Pio da Pietrelcina, p. 90, 18 mai, (Recueil I, p. 357).

Découvrez aussi:

5 Comments

  1. Assam Claudia

    Oh que les larmes me coulent des yeux !
    Je ne pouvais imaginer l’existence des textes et événements si beaux , liés à Notre Mère !
    Ces méditations ont bercé mon mois de Mai ! Je ne m’étais jamais sentie aussi proche de La Vierge oh !
    Avec toute ma maison nous nous sommes délectés !
    Et ce beau clin d’œil de Jésus qui nous accordes de clôturer ce mois avec cette belle fête de La Visitation !
    Marie est si Haute et pourtant si près !
    Humblement merci pour ce beau partage , cette gratuité !
    Que notre Seigneur vous prête encore Sa Sainte Mère, pas pour 3 mois , mais pour tout le temps que doit durer Pro Europa Christiana.

  2. Banet

    Merci encore pour toutes ces meditations qui ont eclaire mon coeur vers la foi et qui vont me soutenir tout au long de l’ annee.
    Merci a la Sainte Vierge Marie et au Seigneur de m’ avoir rapproche de ma famille et bien sur merci a Pro Europa Christiana.

  3. Marie Christine

    Un grand merci pour ces belles réflexions qui m´ont aidée à comprendre mieux l’importance et la place de la dévotion à notre Mère.

  4. DAUZON

    Merci pour ce merveilleux accompagnement et pour tout ce travail qui nous a rappelé chaque jour de lever depuis la beauté de la Terre les yeux vers le Ciel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *