Menu Fermer

La Purification de la Sainte Vierge

Lecture proposée pour le 14 mai

Tout le monde est frappé d’étonnement de voir que cette très sainte Dame a voulu s’assujettir à la loi de la Purification, Elle qui était vierge et qui par conséquent n’en avait pas besoin. Comment donc va-t-Elle au Temple pour se purifier ?...

La Sainte Vierge aimait non seulement le commandement, mais aussi Celui qui l’avait fait. C’est pourquoi Elle alla à Jérusalem pour se purifier, bien qu’Elle ne fût pas sujette à la loi de la Purification. Elle aurait sans doute eu plus de consolation à demeurer dans la pauvre grotte de Bethléem auprès de son divin Enfant, et d’y continuer les doux et saints colloques qui se faisaient entre ce Fils et cette Mère. Mais comme elle était vraiment obéissante, elle ne choisit pas parmi les commandements mais se soumit à tous indifféremment. Car ce n’est pas le propre des vrais enfants de Dieu de choisir ceux qu’ils veulent pratiquer. C’est la façon des hérétiques de faire ce choix et c’est pour cela qu’ils sont nommés hérétiques. Mais pour les chrétiens il ne faut point de choix entre ce qu’ils doivent croire et observer, il faut simplement croire. Et croire quoi ? Tout, sans exception d’aucune chose.

Néanmoins il se trouve parmi les Chrétiens des hérésies, non point certes comme celles des hérétiques qui sont hors de l’Église. Il y a des chrétiens qui se veulent chrétiens et qui, malgré cela, ne veulent obéir qu’aux commandements qu’ils affectionnent. Vous en verrez qui, aimant le jeûne, voudront jeûner le jour de Pâques. Les uns aiment la discipline, les autres le cilice.  C’est à celui qui voudra faire les choses de son conseil et non celles de commandement ; tel voudra jeûner le jour de Pâques, ce que l’Eglise ne commande pas, et ne voudra pas jeûner le jour des Cendres. Oh ! Il ne faut pas aller d’une extrémité à l’autre, mais marcher droit, sans choisir ce que l’on aime.

St François de Sales - Sermon pour la fête de la Purification, T. X, p. 170 et 176.


Une pieuse histoire racontée par
S. Alphonse de Liguori

En l’année 1604, il y avait à Dôle, un confrère de la Congrégation de Marie dangereusement malade.

Un jour de fête, il se mit à dire : à cette heure les confrères sont à la congrégation et louent Marie, et moi je suis ici à ne rien faire ! Il se leva aussitôt, et se rendit à la congrégation. Or, à l’instant, la fièvre le quitta, et il s’en retourna guéri.

Un autre confrère allait être mis en prison pour n’avoir pu acquitter ses dettes. Il se recommanda à Marie et la Sainte Vierge inspira à ses créanciers de lui faire remise de la somme due. Ce qui eut lieu en effet.

St Liguori, T. 6, p. 444 et 445.


Citation du Padre Pio

« Que la Très Sainte Vierge nous obtienne l’amour de la croix, des souffrances, des douleurs ; et Elle qui fut la première à pratiquer l’Évangile dans toute sa perfection, dans toute sa sévérité, même avant qu’il fût publié, qu’Elle nous obtienne donc et qu’Elle-Même nous donne la force de le suivre de près. »

Oui, je veux soutenir les actions de la Fédération Pro Europa Christiana

La Fédération Pro Europa Christiana agit depuis plus de dix ans pour encourager les Français à la pratique de la Foi catholique et pour rappeler des vérités oubliées de notre culture chrétienne. Des publications, des articles, des vidéos en ligne, des objets de piété sont distribués gratuitement. Des nombreux courriers attestent la portée de cet apostolat, le bien réalisé pour d’innombrables âmes, et je dois reconnaître que cela n’aurait pas été réalisable sans votre participation.

Aujourd’hui, ne voulez-vous pas apporter une aide financière afin que de nombreuses personnes puissent se sentir spirituellement accompagnées, les encourager à approfondir leur culture chrétienne et les inviter à renouer avec la pratique religieuse ? Votre don est le moyen qui permettra à notre apostolat de continuer et de ramener les cœurs des Français au Sacré Cœur.

Sources – Textes de St François de Sales et S. Alphonse de Liguori : « Mois de Marie de St François de Sales – Pages choisies du saint docteur », par l’abbé R. de Thomas de Saint-Laurent. S’agissant d’une édition ancienne, certaines formulations ont été retouchées pour faciliter sa compréhension par les jeunes générations. Texte du Padre Pio : « Paroles de Lumière – Florilège de la correspondance », Éditions Salvator, nr. 252.

Découvrez aussi:

6 Comments

  1. FAZIONI Anna Maria

    Ô notre Vierge Marie protège toutes les familles qui vous le demandent la paix, la santé et que celles-ci règnent dans nos âmes et nos foyers. Amen Amen Amen

  2. Marie

    Vierge Marie Proteges nous Nous avons tous besoin de toi plus que jamais Ma famille, enfants et petits enfants, frères et soeurs, mon mari et moi même J’ai confiance en toi AMEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *