Menu Fermer

Marie garda toujours le souvenir de la Passion

Lecture proposée pour le 21 mai

N’arrive-t-il pas souvent qu’une biche est blessée par le chasseur ? Elle s’échappe néanmoins avec son coup et sa plaie : elle va mourir plusieurs jours après, bien loin du lieu où elle a été blessée. Ainsi, Notre Dame fut blessée et atteinte du dard de douleur pendant la Passion de son Fils sur le mont Calvaire. Elle ne mourut toutefois pas de suite, mais elle porta longuement sa plaie, dont enfin elle mourut. O plaie amoureuse ! O blessure de charité, que vous avez été chérie et bien aimée du cœur que vous avez blessé !

Aristote raconte que les chèvres sauvages de Candie ont une malice et ruse, ou plutôt un instinct admirable. Car, étant transpercées d’une flèche elles recourent au dictame, par le moyen duquel la flèche est expulsée et rejetée de leurs corps. Mais qui est le chrétien qui n’ait été quelquefois blessé du dard de la Passion du Sauveur ? Qui est le cœur qui ne soit atteint, considérant son Sauveur fouetté, tourmenté, cloué, couronné d’épines, crucifié ? Mais je ne sais si je dois le dire, la plupart des chrétiens ressemblent aux hommes de Candie, dont l’apôtre dit : « Les Crétois sont menteurs, ventres couards, mauvaises bêtes. » Au moins puis-je bien dire que plusieurs ressemblent aux chèvres sauvages de Candie. Car ayant été blessés et atteints dans leurs âmes par la Passion du Sauveur, ils recourent aussitôt au dictame des consolations mondaines, par lequel les dards de l’amour divin sont rejetés et repoussés de leur mémoire. Au contraire, la Sainte Vierge, se sentant blessée, chérit et garda soigneusement les traits dont elle était transpercée et ne voulut jamais les rejeter. Ce fut sa gloire, ce fut son triomphe.

St François de Sales - Sermon pour la fête de l’Assomption, T. VII, p. 447.


Une pieuse histoire racontée par
S. Alphonse de Liguori

À Naples, il y avait un Maure, esclave de D. Octavio del Monaco, lequel, malgré toutes les représentations qu’on pouvait lui faire pour l’engager à quitter la religion mahométane, demeurait obstiné.

Il ne laissait pas cependant de tenir allumée tous les soirs à ses dépens une lampe devant une statue de la Sainte Vierge qui était dans la maison. Or, il disait : « J’espère que cette puissante Dame m’accordera quelque grâce signalée. »

Une nuit, la Bienheureuse Vierge lui apparut, et lui dit de se faire chrétien. Le Turc y répugnait encore. Mais la Vierge lui mit la main sur l’épaule et lui dit : « Allons, Abel, assez de résistance. Fais-toi baptiser et prends le nom de Joseph. »

Le lendemain matin, il se fit instruire et il fut baptisé le 10 août 1648, avec dix autres Turcs.

Mais voici une circonstance à remarquer. Quand la divine Mère lui apparut après l’avoir converti, elle allait se retirer. Mais le Maure la retint par son manteau, en lui disant : « O Marie, quand je serai dans l’affliction, faites, je vous prie, que je puisse alors vous revoir. » Elle le lui promit. Et en effet, un jour qu’il était dans la peine, elle lui apparut de nouveau, et en lui disant : « Aie patience », elle le laissa tout consolé.

St Liguori, T. 6, p. 461.


Citation du Padre Pio

« Souviens-toi de ce qui se passait dans le cœur de notre Mère céleste près de la Croix. Aux pieds de son Fils crucifié, à cause de l’immensité de sa douleur, elle était pétrifiée mais pas abandonnée. Au contraire, jamais Jésus ne l’a autant aimée qu’en ce moment d’indicible souffrance. »

Oui, je veux soutenir les actions de la Fédération Pro Europa Christiana

La Fédération Pro Europa Christiana agit depuis plus de dix ans pour encourager les Français à la pratique de la Foi catholique et pour rappeler des vérités oubliées de notre culture chrétienne. Des publications, des articles, des vidéos en ligne, des objets de piété sont distribués gratuitement. Des nombreux courriers attestent la portée de cet apostolat, le bien réalisé pour d’innombrables âmes, et je dois reconnaître que cela n’aurait pas été réalisable sans votre participation.

Aujourd’hui, ne voulez-vous pas apporter une aide financière afin que de nombreuses personnes puissent se sentir spirituellement accompagnées, les encourager à approfondir leur culture chrétienne et les inviter à renouer avec la pratique religieuse ? Votre don est le moyen qui permettra à notre apostolat de continuer et de ramener les cœurs des Français au Sacré Cœur.

Sources – Textes de S. François de Sales et S. Alphonse de Liguori : « Mois de Marie de S. François de Sales – Pages choisies du saint docteur », par l’abbé R. de Thomas de Saint-Laurent. S’agissant d’une édition ancienne, certaines formulations ont été retouchées pour faciliter sa compréhension par les jeunes générations. Texte du Padre Pio : « Bonne journée à tous », Editions Padre Pio da Pietrelcina, p. 86, 12 mai, (Recueil III, p. 564).

Découvrez aussi:

3 Comments

  1. Jean-Pierre SCHORR

    Ô Marie conçue sans péchés, vous êtes Pure et sans Souillure; accordez-moi de passer de la mort du péché à la vie, de passer dela tristesse à la joie, de passer de la rancoeur au pardon, de l’orgueil à l’humilité, de de l’indifférence à la compassion, du vice à la vertu, du doute à la foi.

  2. SCHORR Jean

    Seigneur, viens ressusciter en nous ce qui est mort. Fais que les grâces de ta résurrection inondent nos vies; afin que les malades guérissent, que lle femmes enceintes parviennent à une heureuse délivrance, les hommes et les femmes qui n’ont pas d’enfant trouvent la joie de l’enfantement, les célibataires trouvent leur âme soeur, les portes de l’emploi s’ourent au chômeurs, la paix revienne dans les familles qui l’ont perdue, ainsi que dans les pays en guerre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *